Choisir un prénom

Le 27/08/2014 à 12h00 - Mode d'emploi

Vous hésitez pour trouver le prénom idéal pour votre enfant. Choisir un prénom est souvent délicat. Le prénom que vous allez lui donner sera votre premier geste d'amour. Un premier cadeau que vous lui faites : l'un des plus précieux puisque votre enfant le gardera à vie mais aussi l'un des plus officiels puisqu'il sera enregistré par l’État Civil. C’est pourquoi le choix du cœur doit être celui de la raison avant tout. Un prénom peut aussi, si l'on en croit certains, agir sur sa personnalité, ses traits de caractère voire sur son destin. Choix d'autant plus difficile puisqu'il en existe de toute sorte : qu'il soit tendance, original, classique, rétro, biblique, historique, ou venu d'ailleurs. Il est même possible d'en inventer un - pour ceux qui ne manquent pas d'imagination - puisque la loi nous y autorise. Mais pour ceux qui préfèrent jouer la carte de la simplicité, vous pouvez toujours consulter le classement des prénoms ou livres sur le sujet pour vous en inspirer. Peu importe, si le prénom de votre enfant est porté par des milliers d’autres enfants, ce prénom sera tout de même unique car il sera le sien.

 

Comment choisir un prénom ?
Les questions à vous poser et les pièges à éviter :
 
On peut choisir un prénom en mémoire d’un être aimé ou d'une personnalité que l'on admire, en fonction de l'origine ou de la signification du prénom, suivant la sonorité... mais attention voici une série de questions pour vous aider à bien le choisir et de pièges à éviter pour ne pas le regretter plus tard.

Comment le prénom s'associe-t-il avec le nom de famille ? Que signifient ses initiales ? S'accorde-t-il avec le prénom de vos autres enfants ? Choisissez un prénom qui se marie harmonieusement avec le nom de famille pour éviter les associations malheureuses comme Laurent Houtan, Aubain Marie, Aude Javel, Simon Cussonet, Denis Barre, Fleur Deschamps, Jean Bonneau, Lance Pierre, Siraud Grenadine. Assurez-vous que les initiales prénom+nom ne forment pas un mot ridicule comme PQ, PD, WC, KK, SS et voir si le diminutif de son prénom vous plaît comme Zaza, Popo, Kiki, Nono. Et enfin si son prénom s'accorde bien avec celui de son frère ou de sa soeur pour éviter les Thelma et Louise, Roméo et Juliette, Arnold et Willy...

★ Le prénom que vous aimez plaît-t-il à votre partenaire ? lui rappelle-t-il quelqu’un ? Le plus difficile dans le choix du prénom est de se mettre d'accord, à l'un il lui rappellera une ex, à l'autre l'ennemie juré de sa classe. Alors pour trouver un prénom qui convienne aux deux, faites chacun de votre côté une liste de plusieurs prénoms pour les comparer ensuite, vous en trouverez peut-être un en commun ou qui s'y rapproche.

★ Le prénom est-il facile à prononcer ou à écrire par les autres ? Un prénom difficile à prononcer ou à écrire pour les autres comme Aïnhoa, Saioa, Nuey, Laet peut compliquer un peu la vie de votre futur enfant qui devra répéter plusieurs fois comment il s'appelle voir épeler son prénom pour qu'il ne soit jamais écorcher. Alors vérifiez auprès de vos proches comment ils le prononcent ou l'orthographient - à condition bien sûr que vous ne souhaitez pas garder le prénom secret avant son arrivée. Mais si le prénom que vous avez choisi vous plaît vraiment, il ne faut pas s'arrêter à ce point de détail, les autres s'adapteront et pis c'est tout.